Réponse à la question au Gouvernement n° 4666 de M. David Habib